News


Avril 2019

PROFITEZ CHEZ VOUS DES BIENFAITS DES COULEURS

Selon le principe de la chromothérapie, méthode d'aide à la guérison de certains troubles physiques ou émotionnels par l'utilisation des couleurs, celles-ci pourraient modifier nos humeurs : nous calmer ou augmenter notre énergie vitale. Elles ont donc une influence, parfois insoupçonnée, sur notre bien-être à la maison … Trompez-vous de couleur dans votre chambre ou dans votre salon et vous aurez le moral à zéro !

Chaque couleur a ses vertus

Si on associe généralement les couleurs proches de l'orange à la chaleur et celles proches du bleu au froid, chacune a sa propre signification et envoie un message.

Si vous êtes nerveux, le violet et le bleu sont des couleurs idéales pour vous calmer. Le bleu, qui rappelle l’eau et le ciel dégagé, est lié à la sérénité, à l’ordre, à la détente et à la sécurité. Cette couleur froide est donc la bienvenue dans une chambre à coucher, comme le violet, mystérieux, aux pouvoirs magiques. Le vert, reflet de la nature et du renouveau invite aussi à la sérénité, à l’harmonie et à la paix : de quoi dormir d’un sommeil profond.

Si vous voulez un intérieur dynamique, lumineux, chaleureux, le jaune, le rouge et l’orange sont les plus appropriés. A condition de les réserver pour les pièces à vivre. L’orange, c’est la lumière en mouvement, l’optimisme, la bonne humeur : il libère les émotions et la créativité. Le jaune, solaire, insuffle l’énergie, l’enthousiasme, la jeunesse. Véritable stimulant, il convient très bien à un bureau ou à une entrée… pour être de bonne humeur en rentrant chez vous ! Le rouge, c’est le feu, la chaleur, l’émotion, voire le danger…

Le blanc, synonyme de pureté et d'équilibre, a lui aussi des vertus relaxantes, en plus il stimulerait les neurones. Mais les experts de la chromothérapie recommandent de ne pas en abuser. Le manque de couleurs dans notre environnement ne serait pas sans conséquence sur notre santé ! Sans oublier le noir, symbole de sérieux et d’efficacité qui met l’organisme au repos, et le marron, solide, rassurant, qui apporte confort et chaleur… A utiliser avec modération car, à la longue, ils pourraient présenter des effets déprimants,

Si vous voulez refaire votre déco, pensez-y, et choisissez avec délicatesse la densité de vos couleurs : vives ou claires, tout est dans la nuance et le dosage !!


Février 2019

Plus-values sur les résidences principales, niveau des taux d’intérêt, hausse ou baisse des prix… Que faut-il attendre de 2019, pour l’immobilier ??

Bruno Lemaire, ministre de l'Economie et des Finances, a évoqué l’idée d’une taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales lorsqu’il s’agit de gros biens, quand Julien Denormandie, ministre du Logement, disait ne pas être pas favorable à un nouvel impôt, surtout sur la résidence principale… ». « Ce n’est pour l’instant qu’une piste de travail », avait temporisé Bruno Lemaire. Question en suspens…

En ce qui concerne les taux d’intérêt, Artémis Courtage, courtier en crédit immobilier et en assurance, prévoit une stabilité durant le premier semestre. « Si une hausse des taux de crédit immobilier a lieu en 2019, les principaux indicateurs laissent penser qu’elle devrait rester très modérée. » En outre, les durées des prêts continuent de s’allonger. Comme le rappelle le Baromètre Crédit Logement CSA, au 4e trimestre 2018, la durée des prêts accordés était en moyenne de 226 mois, contre 221 mois au 2e trimestre 2018. Pour les primo-accédants, la part des prêts de 25 ans et plus s’élevait ainsi à 38,1% en décembre dernier.

Quant aux prix, une grande disparité est notable entre les grandes villes et les villes moyennes de province. Ces dernières ont subi des baisses importantes en dix ans, les premières, comme Bordeaux ou Paris, ont connu en revanche une croissance allant de 3 % à 12 % par an depuis cinq ans, selon les Notaires de France, qui notent aussi que la vitesse de rotation du parc immobilier se maintient à un taux élevé, signe d’un marché très actif. « L’indicateur des avant-contrats confirme, selon eux, la dynamique de la tendance haussière des prix jusqu’en février 2019, tendance qui pourrait s’atténuer. Ces orientations seraient plus marquées sur les appartements anciens que sur les maisons anciennes. »

Reste le facteur psychologique : des craintes sur l’évolution économique pourraient dissuader les acquéreurs d’investir, pourtant, l’immobilier reste un investissement nécessaire pour se loger et une valeur refuge.

N’hésitez pas à contacter Adresse en Ville pour en savoir plus.


  • Février 2019

    Plus-values sur les résidences principales, niveau des taux d’intérêt, hausse ou baisse des prix… Que faut-il attendre de 2019, pour l’immobilier ??

    Bruno Lemaire, ministre de l'Economie et des Finances, a évoqué l’idée d’une taxation des plus-values immobilières sur les résidences principales lorsqu’il s’agit de gros biens, quand Julien Denormandie, ministre du Logement, disait ne pas être pas favorable à un nouvel impôt, surtout sur la résidence principale… ». « Ce n’est pour l’instant qu’une piste de travail », avait temporisé Bruno Lemaire. Question en suspens…

    En ce qui concerne les taux d’intérêt, Artémis Courtage, courtier en crédit immobilier et en assurance, prévoit une stabilité durant le premier semestre. « Si une hausse des taux de crédit immobilier a lieu en 2019, les principaux indicateurs laissent penser qu’elle devrait rester très modérée. » En outre, les durées des prêts continuent de s’allonger. Comme le rappelle le Baromètre Crédit Logement CSA, au 4e trimestre 2018, la durée des prêts accordés était en moyenne de 226 mois, contre 221 mois au 2e trimestre 2018. Pour les primo-accédants, la part des prêts de 25 ans et plus s’élevait ainsi à 38,1% en décembre dernier.

    Quant aux prix, une grande disparité est notable entre les grandes villes et les villes moyennes de province. Ces dernières ont subi des baisses importantes en dix ans, les premières, comme Bordeaux ou Paris, ont connu en revanche une croissance allant de 3 % à 12 % par an depuis cinq ans, selon les Notaires de France, qui notent aussi que la vitesse de rotation du parc immobilier se maintient à un taux élevé, signe d’un marché très actif. « L’indicateur des avant-contrats confirme, selon eux, la dynamique de la tendance haussière des prix jusqu’en février 2019, tendance qui pourrait s’atténuer. Ces orientations seraient plus marquées sur les appartements anciens que sur les maisons anciennes. »

    Reste le facteur psychologique : des craintes sur l’évolution économique pourraient dissuader les acquéreurs d’investir, pourtant, l’immobilier reste un investissement nécessaire pour se loger et une valeur refuge.

    N’hésitez pas à contacter Adresse en Ville pour en savoir plus.

    ...

    Next

    Published


  • DÉCEMBRE 2018

    Noël enluminé, en toute sécurité

    Avant d'installer vos décorations de Noël, prenez quelques précautions. D'abord, relisez votre règlement de copropriété pour voir ce qui est autorisé ou non.

    À l’extérieur, vous pouvez mettre des guirlandes lumineuses sur votre terrasse, un père Noël sur votre balcon… Toutes ces décorations sont en général acceptées à Levallois-Perret comme ailleurs. Pourtant, certaines copropriétés s’y opposent, comme celles de très haut standing qui n’apprécient pas et d’autres qui craignent les risques d’incendie. 

    Sur le palier de votre appartement, vous pouvez accrocher une couronne de l'Avent, des boules et des guirlandes à votre porte si elles ne l’abîment pas, si le règlement de copropriété n’interdit pas cette fantaisie dans les parties communes et si elles sont silencieuses. En effet, s’ils sont gênés par leur musique, vos  voisins seraient en droit de porter plainte.

    Enfin, chez vous, vous pouvez faire ce que vous voulez. Mais, là, ce sont des règles de sécurité qu’il faut observer, conseillées notamment par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

    Evidemment, n'allumez jamais de bougies accrochées aux branches du sapin (celui-ci pourraient prendre feu en trente secondes). Attention aussi aux « cierges  magiques » projetant des étincelles.  Et sachez qu’un sapin de neige artificiel est encore plus inflammable qu’un sapin naturel.

    Privilégiez les  guirlandes électriques aux normes françaises (NF). La norme CE est indispensable car elle  réduit les menaces de court-circuit mais elle n'évite pour autant pas les risques d'incendie. Débranchez-les avant de vous coucher ou de quitter votre appartement. Les laisser allumées ne sert à rien, sinon à vous faire consommer inutilement de l’énergie, ce qui, rappelons-le, n’est pas bon non plus pour la planète !  Sans compter que  le transformateur peut surchauffer et provoquer un incendie.  

    Enfin, ne surchargez pas les prises électriques. Brancher trop d’appareils sur une même prise n’assure pas une sécurité maximale. 

    En bref, soyons tous attentifs pour profiter pleinement de cette période festive et des « p’tits » plaisirs qui l’accompagnent !! 

    ...

    Next

    Published


  • Octobre 2018

    Soyez « branché » à Levallois : Connectez-vous

    A quoi sert d’être « connecté » ? Pour être alerté en temps réel en cas de fuite d’eau, de gaz ou d’incendie ; pour surveiller son logement à distance contre les intrusions ; pour réaliser des économies en contrôlant mieux sa consommation d’eau, d’électricité, de gaz ; voire pour tout gérer par commande vocale (enceintes audio, télévision, éclairage, chauffage, machine à laver…), etc.

    Si les logements connectés sont encore minoritaires en France - 3 sur 10 seulement possèdent au moins un équipement connecté –, leur part ne cesse de progresser : 54 % des logements de moins de 5 ans en comptent au moins un et 30 % même deux ou plus. L’alerte anti-intrusion est le service le plus prisé : elle équipe 21 % des logements. Suivent la vidéosurveillance (15 %), le pilotage du chauffage (12 %)… C’est ce que révèle la deuxième édition du baromètre annuel consacré à la Qualité de vie à la maison, réalisé par l’association Qualitel, en partenariat avec Ipsos.

    Les Français ont donc encore du mal à percevoir l’utilité de certains services connectés. Moins de la moitié d’entre eux se déclarent prêts à investir dans ce domaine. Le prix est le premier obstacle et plus de la moitié d’entre eux ont peur que les ondes nuisent à leur santé. Une crainte d’autant plus forte que la famille est nombreuse.

    Pourtant, globalement, les services connectés donnent satisfaction : les Français équipés d’une alarme sont ainsi plus nombreux que les autres à se dire satisfaits de la sécurité de leur logement. De même, ceux qui pilotent leur chauffage à distance sont plus satisfaits de leur confort thermique (80 % vs 74 % pour ceux qui n’en possèdent pas). Enfin, les Français qui possèdent un dispositif détectant les chutes ou l’inactivité d’une personne âgée ou handicapée sont 1,5 fois plus nombreux à être satisfaits de l’adaptation de leur logement.

    Connecter votre appartement de Levallois peut être une bonne idée, pour un meilleur confort, pour votre tranquillité ou pour le valoriser.

    ...

    Next

    Published


  • Octobre 2018

    Adresse en ville, pour le meilleur

    Disruption technologique Data, Intelligence artificielle, potentielle arrivée des GAFA dans le secteur immobilier…

    Les mercredi 3 et jeudi 4 octobre à la Grande Halle de La Villette se tenait le salon RENT (Real Estate & Nex Tech), l’incontournable événement de l’immobilier, permettant notamment de découvrir les innovations en la matière. Adresse en Ville, à l’affût de toutes les innovations, y était.

    Car oui les nouvelles technologies pénètrent également le cœur des métiers de l'immobilier !

    Le RENT accueillait aussi bien les leaders du secteur, français ou étrangers, que de très jeunes start-up. Avec 200 stands, plus de 250 sociétés, 30 conférences, il réunissait tout ce qu’il faut connaître en matière d’immobilier.

    Adresse en Ville ne pouvait pas manquer cette veille technologique passionnante, lors de ce salon unique en Europe, pour vous proposer le meilleur! Toujours le meilleur !

    ...

    Next

    Published


  • Septembre 2018

    La forme à Levallois, pas les formes

    La rentrée est toujours le mois des bonnes résolutions. Les enfants commencent de nouvelles activités sportives... Et vous ? Qu’avez-vous prévu ? Habitant Levallois, vous pouvez choisir parmi un très large choix de disciplines ! Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas « bouger » ! La ville propose en effet dans tous ses quartiers, donc près de votre immeuble,  pléthore d’infrastructures et de pratiques des sports les plus divers : judo, aïkido, karaté, basket , escalade, fitness, boxe, badminton, handball, culture physique, volley, fitness, pétanque, pelote basque, tennis de table, danse, simulateur de golf …  Vous avez l’embarras du choix , que ce soit au palais des sports Marcel Cerdan rue Danton au sud-ouest, au palais des sports Gabriel-Péri rue Gabriel Péri au cœur de ville, au centre sportif Louison-Bobet rue Pablo-Neruda dans le quartier de So-Ouest, … sans compter  les cours de tennis rue Daniel-Gey près du parc de la Planchette , le centre aquatique rue Raspail au nord-est avec deux bassins de 25 m, ses cours de natation ou d’aquagym et son espace détente.

    Bref, partout, à deux pas de votre appartement de Levallois, une offre vous attend, quels que soient vos goûts et votre âge !

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la ville de Levallois et lancez-vous pour une année très en forme.

    Le saviez-vous ?

    Le célèbre boxeur Marcel Cerdan s’entraînait au Vélo Club de Levallois, rue Greffulhe ; Teddy Riner, notre champion du monde de judo, est licencié au Levallois Sporting Club (LSC), rue Louise Michel…

     

    Sans écrire l’histoire du sport français, vous pouvez vous faire plaisir et vous faire du bien à Levallois !!

     

    ...

    Next

    Published


  • Juillet 2018

    Ayez le bon réflexe pour éviter un cambriolage

    Pour passer des vacances sereines et revenir chez vous sans y trouver de mauvaises surprises, prenez quelques précautions avant votre départ. Si, à Levallois, la sécurité est une priorité de la municipalité, comme partout ailleurs les malfrats existent…  Il faut donc s’en prémunir avant de laisser votre appartement de Levallois vide pendant une ou plusieurs semaines.

    D’abord, quelques jours avant le grand départ, relisez attentivement votre contrat d’assurance habitation qui  détaillent  les mesures de protection à respecter pour être couvert en cas de cambriolage : bonne serrure, porte solide, volets fermés…

    Pensez à transférer vos appels téléphoniques sur votre téléphone mobile pour ne pas laisser d’éventuels cambrioleurs comprendre que, si personne ne répond, c’est bien que vous êtes parti !

    Prévoyant, vous avez peut-être équipé votre appartement à Levallois  d’un programmateur  déclenchant automatiquement de la lumière, votre téléviseur ou une radio, faisant croire de l’extérieur qu’il est habité.  Bravo, mais cela ne suffit pas !

    Informez vos gardiens de vos dates de vacances : ils pourront surveiller plus particulièrement votre palier et votre porte. Si vous êtes en bon terme avec eux, demandez-leur de relever votre courrier de temps à autre pour éviter que votre boîte aux lettres déborde, preuve de votre absence. Pourquoi ne pas aussi en informer vos voisins avec qui vous avez de bons rapports ? Ils sont « aux premières loges » !

    Les policiers peuvent également  faire des rondes, si vous le leur demandez. Signalez-leur vos dates de vacances. Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, ils surveilleront votre appartement de Levallois. Renseignements et formulaires de demande sont disponibles au commissariat et sur le site Internet www.interieur.gouv.fr >Rubrique Ma sécurité.

    Bonnes vacances et à bientôt : l’agence Adresse en Ville immobilier sera à votre disposition dès votre retour !

    ...

    Next

    Published


  • Juillet 2018

    Bail mobilité : un bail court, sécurisé

    Dans le cadre du projet de loi Elan, un nouveau bail baptisé « bail mobilité » a été adopté mi-juin en première lecture à l’Assemblée nationale.
    Pour le gouvernement, il s’agit de répondre à une demande de certains locataires : les étudiants, en  formation, en stage ou en apprentissage, mais aussi les actifs, en raison du développement des mobilités professionnelles et, parmi eux, les intérimaires.

    Même si les règles de ce type de bail sont encore susceptibles d'être modifiées, en voici déjà les grandes lignes :
    Le bail ne portera que sur les locations meublées. Sa durée sera comprise, par contrat  entre 1 et 10 mois. Il ne sera pas renouvelable, afin de prévenir des abus conduisant à précariser le locataire via la signature de baux successifs.
    Aucun dépôt de garantie ne pourra être demandé au locataire. En revanche, le bailleur pourra demander une caution.
    Le locataire pourra résilier son bail mobilité à tout moment, avec un délai de préavis d'un mois.
    Les locataires qui signeront un bail mobilité pour des raisons professionnelles seront éligibles au dispositif  Visale. Il s'agit d'une garantie locative portant sur les impayés de loyers et la remise en l'état des locaux.

    Adresse en ville vous souhaite un bel été !

     

    ...

    Next

    Published


  • Mai 2018

    L'immobilier locatif, un placement intéressan

    La rentabilité locative est évaluée entre 2 et 7 %, selon le prix d'achat, le montant des loyers, mais aussi des charges et des impôts.

    Elle se calcule d'abord en divisant le loyer annuel par le prix du logement et en multipliant le résultat par 100. Exemple : un studio acheté 150 000 € et loué 650 € par mois rapporte 5,2 % (650 x 12 /150.000 x 100 = 5,2). Puis, il faut enlever du revenu locatif la taxe foncière, les charges non récupérables, les frais de gestion et prendre en compte les avantages fiscaux éventuels : déduction du montant de travaux, des intérêts d'emprunt et dispositifs de défiscalisation comme le Pinel, le Censi-Bouvard, ou le Cosse...

    Ce faisant, l'immobilier locatif affiche un très bon rapport comparé aux placements financiers, comme les assurances-vie basées sur les fonds en euros qui rapporteront environ 1,50% en 2018.

    Mais, comme pour tout investissement, plus le risque est élevé, plus la rentabilité augmente. Ainsi, la rentabilité locative dépend aussi du type de logement : les petites surfaces rapportent davantage au mètre carré que les grandes, mais ne sont pas sans risques avec un turn-over qui implique davantage de vacance locative et donc des remises en état plus fréquentes.

    Adresse en ville vous rappelle que pour bien louer et bien revendre, il faut acheter un logement de qualité et bien situé !

    ...

    Next

    Published


  • Septembre 2017

    Une vente réussie à Levallois commence par une bonne estimation !

    Pour vendre votre bien immobilier à Levallois, le prix est décisif ! Certes, il faut une annonce convaincante, de belles photos et un descriptif aussi exhaustif que possible, mais le prix est déterminant. A quoi sert une annonce travaillée si le prix n’est pas conforme à ceux du marché ? C’est en effet le premier critère du candidat à l’achat, celui qui l’incite à s’intéresser ou non sur une annonce à Levallois.

    Les taux sont encore bas et les acheteurs sont là. Mais, s’ils gagnent toujours en crédit, ils sont très vigilants sur les prix.

    Ne vous fiez pas à votre intuition

    Si les prix progressent légèrement, pas question de vous emballer et de fixer vous-même le prix qui  convient à vos projets ! Pour vendre au bon prix, il ne suffit pas de faire une évaluation approximative… Le prix d’un bien dépend non seulement de sa superficie, du nombre de pièces et du quartier mais aussi de son étage, de sa vue, de son environnement (bruyant ou non), des commerces et transports à proximité, de son ensoleillement, de l’état de la copropriété…

    Faites appel à votre agence immobilière

    Donc, définir un prix conforme au marché permet de vendre dans des délais raisonnables, c'est-à-dire, en moyenne, en 21 jours, voire moins. Avec une estimation gratuite réalisée par Alexia DELAGE, directrice de l’agence Adresse en Ville, spécialiste de l’immobilier à Levallois depuis plus de 17 ans, et la mise en place de ses services personnalisés, votre bien aura toutes les chances de séduire rapidement les acquéreurs potentiels.

    N’hésitez à contacter Adresse en Ville pour estimer votre bien immobilier.

    ...

    Next

    Published


  • MARS 2017

    Le point sur les taux d’emprunt avec votre agence Adresse en ville

    2016 a été une année très dynamique en termes d’immobilier, selon les Notaires de Paris-Île-de-France. La bonne tenue du marché immobilier s’est confirmée avec 188 000 logements vendus en Ile-de-France, soit + 8% en un an dans l’ancien et +10% dans le neuf. Cette embellie allait de pair avec une inversion de tendance sur les prix et une hausse qui s’est progressivement diffusée du centre vers la périphérie de la Région.

    Légère hausse progressive des taux

    En novembre 2016, Artémis Courtage, courtier et conseil en crédit immobilier,  constatait une légère remontée des taux de crédit immobilier, entre 0,1 et 0,3% selon les établissements bancaires. Mais les risques d’une hausse brutale est peu probable sachant que l’inflation est encore très faible tout comme la croissance. Par ailleurs, les banques disposent encore de marges importantes pour proposer des taux de crédit attractifs aux acquéreurs bénéficiant d’un bon dossier.

     C’est le moment d’acheter

    Ce léger rebond pousse les acheteurs à accélérer leur projet et les plus hésitants à se décider. Néanmoins, il n’est pas nécessaire de se précipiter car cette remontée des taux reste très progressive et limitée, même si, selon les Notaires de France, les prix commencent à légèrement remonter.

     

    ...

    Next

    Published


  • Octobre 2016

    Investir à Levallois pour louer dans l’immobilier : LA solution !

    Il existe des biens plus rentables que le livret A ou l’assurance-vie ! En réalité, il n’y a pas de meilleur placement que l’investissement immobilier qui offre, avec un faible niveau de risque, un rendement d’environ 4% net (avant impôt) quand l’assurance vie se situe aux alentours de 3 % (avant impôt) et le Livret A à 0,75%.

    Vous souhaitez des revenus immédiats, vous constituer un patrimoine, anticiper pour avoir plus tard un complément de retraite ? Avec des taux historiquement bas, des prix encore relativement raisonnables, c’est donc le moment de vous lancer dans l’investissement immobilier pour louer à Levallois, même si vous n’êtes pas propriétaire de votre résidence principale.

    Il est en effet possible d’acheter pour louer sans détenir les fonds nécessaire. Qui paye alors ? Votre locataire. Les loyers que vous percevez remboursent votre prêt et contribuent à créer votre patrimoine.

    Un investissement locatif se prépare consciencieusement. Pour le réussir au mieux, tenez donc compte de plusieurs critères essentiels : l’emplacement, l’attractivité locative et la qualité du bien.

    Quelle est votre capacité d’emprunt ? Avez-vous un apport ? Reportez-vous vers un courtier de qualité.

    Dans tous les cas, l’emplacement est primordial : transports en commun, commerçants à proximité, restaurants… Autant de critères qui font l’attractivité de Levallois !!

     

    ...

    Next

    Published


  • MAI 2016

    La baisse des frais des notaires : quel impact sur un achat immobilier ?

    Dès ce mois de mai, les frais de notaire baissent de 2,5%, à Levallois comme ailleurs.

    Une baisse visible pour les petites transactions…

    Le montant des frais de notaires sera désormais plafonné à 10 % du montant de la transaction immobilière, avec un tarif minimum de 90 €, quand ils pouvaient parfois atteindre 30 %, selon la complexité des dossiers. Cette mesure sera surtout significative pour les petites transactions immobilières. Ainsi l'achat d'une cave d'immeuble pour 2 000 euros donnera lieu à 200 euros de frais de notaire, contre 880 euros avant la réforme. Mais pour le gros des transactions, le changement sera quasiment invisible. Pour l'ensemble des ventes immobilières, la réforme devrait entraîner une baisse de seulement 1,4%.

    . …avec des remises en plus ?...

    Autre mesure : les notaires pourront faire une remise d'un montant maximum de 10 %, mais seulement au-delà d'un seuil de 150 000 euros. On voit mal comment, alors que leurs honoraires viennent de baisser, ils pourraient encore consentir une nouvelle remise, d'autant s'ils en consentent sur tel ou tel type d'acte, ils devront l'appliquer à tous leurs clients ! A titre d'exemple, pour une vente de 200 000 euros, une ristourne du notaire de 10% ne représentera que 40,7 euros !

    … mais qui ne compense pas les hausses fiscales

    Cette baisse des tarifs des notaires ne viendra pas compenser la hausse des droits de mutation, versés pour le fisc au notaire en même temps que ses honoraires. Car ces droits sont des taxes calculées sur le prix de vente et destinées au département, à la commune et à l'Etat. Or, dans beaucoup de départements, comme les Hauts-de-Seine et, notamment à Levallois-Perret, cette taxe est passée de 3,80 % à 4,50 %, Paris étant le dernier en date à avoir mis en place cette hausse en janvier dernier.

    Un exemple

    Selon les calculs de Vousfinancer.com : pour un bien de 400 000 €, à Paris, les frais d'achat se sont alourdis de 2 800 € depuis le 1er janvier. La baisse de 10 % de la part des notaires - qui représente entre 0,8 % et 1,10 % du prix du bien - vient réduire les frais d'acquisition de 370 € environ, ce qui est loin de compenser la hausse de la part départementale !

    ...

    Next

    Published


  • Novembre 2015

    En 2016, le nouveau PTZ devrait  vous aider à acheter un appartement  à Levallois

    Dès le 1er janvier 2016, le PTZ sera être étendu à tout le territoire. Cette nouvelle réjouira les primo-accédants qui trouveront une aide non négligeable dans ce nouveau dispositif approuvé par l’Assemblée nationale le 12 novembre dans le projet de budget 2016.

    Voici les grandes lignes du dispositif, à compter du 1er janvier :

    Un montant du prêt revu à la hausse

    Le pourcentage retenu pour calculer le montant du futur prêt à taux zéro est fixé à 40% du coût de l’acquisition, contre 18 ou 26% auparavant. Le reste du montant de l’acquisition  faisant l’objet d’un emprunt ordinaire.

    Dans l’ancien, obligation de travaux

    Le « PTZ dans l'ancien » restera conditionné à la réalisation d'importants travaux de rénovation (pour un coût d'au moins 25% du prix d'achat).

    Un relèvement des plafonds des ressources

    Ces plafonds sont fixés en fonction de zones géographiques ; à Levallois (en zone A) étant l’une des zones les plus tendues, les revus annuels autorisés y sont donc parmi les plus élevés.

    Pour 1 personne : 37 000 €  

    Pour 2 personnes : 51800 €

    Pour 3 personnes : 62 900 €


    Pour 4 personnes : à 74 000 €

    Le coût de l'opération

    Un plafond sur lequel sont calculés les 40% de prêt a été fixé, lui aussi en fonction des zones géographiques. A Levallois :

    Pour 1 personne : 150 000 € (soit un PTZ de 60 000 €)

    Pour 2 personnes : 210 000 €

    Pour 3 personnes : à 255 000 €

    Pour 4 personnes : à 300 000 €

    Un différé de remboursement pour tous

    Un différé de remboursement d'au moins 5 ans sera appliqué à chaque PTZ. La durée du remboursement pourrait s’étendre de 5 à 20 ans selon les revenus.

    Avec ces nouvelles mesures, le gouvernement veut aider les Français à devenir propriétaires de leur logement et relancer l’immobilier, fer de lance de l’économie, en créant ainsi des emplois dans la rénovation et la réhabilitation de l’habitat ancien.

    2016 pourrait donc être le bon moment pour acheter un appartement à Levallois, en profitant de taux bas, accompagnés de ce prêt à taux zéro.

     

    ...

    Next

    Published


  • Octobre 2015

    Le délai de rétractation pour l'achat d'un bien immobilier s'allonge


    Devenir propriétaire engage sur des sommes importantes qui nécessitent réflexion et demande du temps pour bien étudier les informations reçues concernant le bien immobilier en question (diagnostics, documents relatifs à la copropriété, etc.). La loi Macron, publiée le 7 août 2015, a modifié la loi Alur, notamment sur un point intéressant pour les acquéreurs d'un bien immobilier à Levallois-Perret ou ailleurs.

    Ce que dit la loi Macron

    Grâce à cette loi, l'acquéreur dispose de davantage de temps pour tout étudier car le délai de rétraction pour l'achat d'un bien immobilier, qu'il soit neuf ou ancien, studio ou 5 pièces…, est de dix jours contre sept auparavant.

    Dix jours pour réfléchir

    Depuis le 8 août, une fois que l'acquéreur a reçu la signification du compromis de vente par lettre recommandée de son agence immobilière, il a donc dix jours, soit trois de plus, pour changer d'avis, sans se justifier ni payer aucune pénalité.

    Achetez sans angoisse

    L'acquisition de votre appartement à Levallois-Perret se fait désormais avec plus encore de sérénité…

    ...

    Next

    Published


  • Septembre 2015

    Adresse en ville, l’agence immobilière à Levallois sans vitrine, adaptée au monde d’aujourd’hui

    Adresse en ville n’a pas de boutique, c’est un choix délibéré. J’ai créé cette agence immobilière en 2012 pour coller aux besoins actuels.

    Inutile désormais d’avoir une vitrine sur rue puisque, dans l’immobilier, 98% des recherches passent par Internet.

    C’est donc la présence en ligne qui fait la différence, une bonne visibilité et, bien sûr, un service de qualité.

    Une agence immobilière présentant de multiples avantages

    Ma qualité de service vient de mon expérience avant tout, après dix années passées en agence à Levallois-Perret.

    Je connais donc parfaitement le marché immobilier, ce secteur particulier et plus largement le marché de l’ouest parisien.

    Seule aux commandes de mon agence, je suis en relation étroite et personnelle avec tous mes clients, acquéreurs et vendeurs. 

    Mes clients sont satisfaits et le font savoir – voir rubrique Avis.

    Autre avantage : les frais d’agence modérés

    N’ayant pas à supporter les coûts d’une boutique, Adresse en ville peut proposer à ses clients des honoraires réduits, plus avantageux que ceux d’agences immobilières traditionnelles. Un plus !

    Disponibilité et adaptabilité d’Adresse en ville : les clés de sa réussite !

    ...

    Next

    Published


  • Juillet 2015

    Les taux d’emprunt immobilier ne baisseront plus…

    La fin de la baisse n’est plus très loin… Si les taux ont un peu reculé en juin sur le marché du neuf, ils ont légèrement remontés sur celui de l’ancien.

    La hausse est pourtant limitée. Certaines banques ne remontent pas leurs taux mais durcissent plutôt leurs critères de sélection. En effet, leurs taux varient selon le profil des acquéreurs : il est possible d'emprunter sur 15 ans en moyenne à 2,20 %, mais à 1,60 % pour les bons dossiers ; et sur 20 ans, à 2,50 % en moyenne, voire 1,90 % pour les bons dossiers.

     

    Un recul plus marqué sur les courtes durées

    Si les taux des crédits ont beaucoup baissé depuis 2012, le recul est plus marqué sur les durées courtes, les banques cherchant à capter en particulier des acquéreurs potentiels pouvant emprunter sur 15 ou 20 ans maximum, avec un bon apport.

    Par ailleurs, il faut savoir qu’emprunter sur 30 ans n’a plus de sens.  Allonger la durée du prêt de 25 à 30 ans ne permet en effet ni d'accroître la capacité d’emprunt ni de faire baisser les mensualités. Ce qui explique pourquoi la plupart des banques sont réticentes, aujourd’hui, à prêter sur 30 ans.

     

    Un marché immobilier toujours dynamique en début d’année

    Les niveaux actuels des taux, conjugués à des durées longues, permettent toujours aux jeunes et aux revenus modestes d’entrer sur le marché de l’accession au logement et se conjuguent, naturellement, avec une baisse de l’apport personnel. Ce qui est plutôt favorable aux petites surfaces : studio ou deux pièces… 

     

    Le  + Adresse en ville : ne renoncez pas à emprunter, les taux sont encore très favorables !

     

     

     

     

    ...

    Next

    Published


  • Mai 2015

    Faire appel à une agence immobilière multiplie par 3 ses chances de vendre

    Les chiffres parlent d’eux-mêmes : dans le cadre de la vente d’un appartement ou d’une maison, l'efficacité des agences immobilières est entre 3 et 4 fois supérieure à celle des particuliers. C’est ce que révèle une étude* récente réalisée par trois chercheurs auprès de  6 077 personnes.

    Les vendeurs font surtout confiance aux agences 

    Pour ceux qui souhaitaient vendre leur bien, les agences immobilières ont obtenu 67% de parts de marché, les particuliers 21% et le reste (12%) étant des projets vendus via des amis, des notaires, etc.

    Les acquéreurs privilégient les agences immobilières

    68% d’entre eux ont choisi de passer par une agence pour acquérir un bien immobilier, 18%   par les solutions entre particuliers et 14%  via des amis, des notaires, etc.

    Les agents immobiliers sont en effet très performants : leur professionnalisme, leur parfaite maîtrise de la réglementation et surtout leur réelle expertise du marché leur permet de vous conseiller au mieux en travaillant sur une estimation précise de votre studio, de votre appartement ou de votre maison. En plus, ils vous proposent de nombreux services et  vous accompagnent tout au long du processus de vente et ce, dès la rédaction de l’annonce immobilière.

    Se passer d’une agence immobilière pour vendre un bien immobilier ? Si certains pensent encore que c’est mieux, ils ont donc tort… Les agents immobiliers sont de vrais professionnels et les particuliers le savent.

     

    *Étude publiée le 1er avril 2015 sur Immobilier 2.0
    ...

    Next

    Published


  • Février 2015

    Levallois, ville en mouvement à l’immobilier si divers...

    C’est au XIXe siècle que la ville a été créée de toute pièce, selon un plan très spécifique, fait de rues perpendiculaires.

    Des petites surfaces...

    Elle devient un haut lieu industriel : cycles, automobiles, parfumeries, aviations, métallurgie... Toutes les industries pionnières s’y installent. Maisons individuelles, immeubles en briques, petites surfaces habitables pour loger les ouvriers (studios, deux ou trois pièces) souvent agrémentées de moulures, de parquets en chêne et de cheminées : la ville prend forme autour d’espaces verts, entre la Seine et Paris. Et les transports en commun se mettent en place.

    ...aux appartements clairs et spacieux

    Mais avec la fermeture de la dernière industrie, Citroën, la ville change. Dès la fin des années 80, de nouvelles constructions sortent de terre. Les plus spectaculaires se regroupent sur le front de Seine avec de vastes appartements (parfois jusqu’à 6 ou 7 pièces), surplombés de terrasses, de balcons. Les plans sont plus fonctionnels, sans m2 perdus, les dégagements remplacent les longs couloirs, les cuisines US voient le jour. Les parkings deviennent incontournables. La pierre agrafée remplace la pierre de taille, les digicodes et autres systèmes de sécurité sont partout.
    Un nouveau quartier est né. Des commerces se créent, des restaurants ouvrent leurs portes, offrent des terrasses ensoleillées...

    Un art de vivre pour toutes les générations

    Et Levallois ne cesse d’évoluer, comme en témoigne les travaux en cours : l’élargissement du quai Michelet et la création de     « circulations douces » pour les cyclistes et les piétons, l’aménagement du parc Collange et de ses alentours, là où s’est longtemps tenu un immeuble Danone. Et, dans toute la ville, de nouvelles constructions côtoient peu à peu les anciens immeubles réhabilités. Les salles de sport se diversifient, les parcs se font de plus en plus accueillants...

    A Levallois, urbanisme et immobilier sont vraiment toujours en mouvement.

    ...

    Next

    Published


  • N°8 - Septembre 2014

    La loi Alur revisitée Le 29 août dernier, le gouvernement a présenté un nouveau plan de relance du logement. Sa volonté : stimuler la construction pour favoriser l'accès au logement et l'investissement locatif ; soutenir un secteur en crise.

    Les principaux domaines concernés :

    L'accession à la propriété

    - Les modalités d'octroi du prêt à taux zéro (PTZ) sont revues, et la période pendant laquelle le remboursement du PTZ est différé sera allongée,

    - Certaines dispositions de la loi Alur sont simplifiées, notamment les formalités en cas d'acquisition d'un bien immobilier.

    Les travaux de rénovation énergétique

    Le taux de crédit d'impôt développement durable sera porté à 30 % pour les travaux de rénovation énergétique engagés depuis le 1er septembre 2014.

    La location

    - Limitation de la mise en œuvre de l'encadrement des loyers, à titre expérimental à Paris,

    - Recentrage de la Garantie Universelle des Loyers (GUL) vers les jeunes salariés et les personnes en situation précaire.

    La vente de terrains

    - Baisse du taux des plus-values,

    - Abattements exceptionnels pour les promesses de ventes et les donations conclues avant le 31 décembre 2015.

    ...

    Next

    Published


  • Mars 2014

    Loi Alur : les principales nouveautés concernant une transaction immobilière

    La loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Loi Alur) est entrée en vigueur  le 27 mars. Elle exige davantage d'informations  de la part du vendeur et de l'agence immobilière pour toute transaction.

    Voici les nouvelles règles à respecter.

    Pour le vendeur , les nouvelles informations à fournir

    Dès l'annonce

    • certifier que le bien est soumis au statut de la copropriété,

    • le nombre de lots que comprend l'immeuble,

    • le montant moyen annuel de la quote-part du budget prévisionnel,

    • et, pour les copropriétés en difficulté, l'exercice ou non d'une procédure d'alerte ou de redressement du syndicat de copropriété.

      Dès le compromis de vente

    • une fiche synthétique de la copropriété établie par le syndic qui regroupe les données financières et techniques de l'immeuble,

    • le règlement de copropriété et l'état descriptif de division,

    • les procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années,

    • le carnet d'entretien de l'immeuble établi par le syndic,

    • le montant des charges courantes du budget prévisionnel et des charges de travaux payées par le vendeur au cours des deux exercices comptables précédant la vente,

    • la part du fonds de travaux du vendeur pour les copropriétés en disposant, 

    • les sommes qui seront dues par l'acquéreur,

    • un état global des impayés de charges au sein du syndicat et de la dette vis-à-vis des fournisseurs,

    • une notice informant l'acheteur sur les acteurs de la copropriété et sur les droits et obligations des copropriétaires

    Pour l'agence immobilière, les nouvelles obligations

    Dans les annonces

    -    mentionner ses honoraires TTC, exprimés en pourcentage de prix, même lorsque ces honoraires sont inclus dans le prix de vente,

    -    mentionner son statut, ainsi que dans les mandats de vente ou de recherche et dans     tous les documents de transaction.

    Pour les mandats simples 

    • préciser tous les moyens employés pour diffuser les annonces auprès du public.

    Pour les mandats exclusifs

     - informer le vendeur des actions engagées pour exécuter sa mission,

    -  préciser les modalités selon lesquelles il rend compte de ses actions au vendeur dans une périodicité déterminée à l'avance.

     

     

     

    ...

    Next

    Published